Eval TV : calculer vite ou calculer juste ?

Carthage le dit depuis le début.

Le moteur de calcul Eval TV, mis en place sur le « web service Médiamétrie » est beaucoup trop lent : une demi seconde par plan, alors qu’une solution « off line » permettrait de calculer 10.000 plans par seconde, et que d’autres secteurs d’activité comme le trading financier flirtent avec la nano seconde…
Pourtant, depuis le début aussi, on nous répète : « vos concurrents n’ont pas de problèmes ».
Aujourd’hui, nous savons pourquoi : leurs calculs sont faux (voir email Médiamétrie ci-dessous).

Medialand Pige effectue les seuls calculs corrects : chaque plan est calculé sur le panel constant correspondant à sa période de diffusion.
Pour pallier la lenteur d’Eval TV, un de nos concurrents utilise une solution de contournement qui fournit des calculs plus rapides mais faux. Sa méthode consiste à envoyer au « web service Médiamétrie » un grand nombre de requêtes de calculs de couverture de plans simultanées qui sont toutes calculées sur une période unique, qui court depuis le début du plan qui commence le plus tôt jusqu’à la fin du plan qui finit le plus tard. Cette méthode permet de réduire les temps de calculs mais elle a pour conséquence d’introduire une très grande instabilité dans les taux de couvertures de plans.

Exemple :
o   Requête A = 100 plans de janvier à juin
o   Requête B = les mêmes 100 plans de janvier à juin + un 101ème plan qui déborde sur juillet
o   Résultat du « web service Médiamétrie » : la couverture des 100 plans communs aux requêtes A et B peut être différente entre les deux requêtes…

Carthage, toute une équipe pour apporter des réponses justes à vos questions media.